Sous-traitance électronique.fr, site d'information sur la conception et la fabrication des produits électroniques
Description du processus industriel habituel
1 - Etude de faisabilité
Analyser les pourtours d'un projet, vérifier en quoi il est faisable techniquement et commercialement. L'étude de faisabilité est primordiale et permet au porteur de projet de se rassurer ou de lui donner des informations importantes voire cruciales concernant la réalisation, la fabrication de son nouveau produit : les contraintes techniques du produit, de sa fabrication, une estimation des coûts à la fois récurrents (inérents à la fabricaion en série) et non récurrents (études d'ingénierie, investissements, licences/brevets, moules, outillages industriels, banc de test industriel, passage de certifications produit pour la mise aux normes ...).
L'étude a pour but de vérifier qu'il n'y a pas ou peu de verroux technologiques à faire sauter. Elle permet aussi d'aider le porteur de projet dans la rédaction de son cahier des charges.
 

NOUS POUVONS VOUS AIDER :
Pour vous assurer d'avoir une bonne étude de faisabilité, rapprochez-vous de personnes compétentes !
 
2 - Cahier des charges / Phase de spécifications
Une fois que l'on sait qu'un produit est faisable, il est nécessaire d'établir un cahier des charges avec l'aide d'un expert technique ou d'un bureau d'étude. Ce cahier des charges a pour but de détailler les exigences du produit voulu, tant d'un point de vue fonctionnel (contraintes, performance) que d'un point de vue dimensionnel (forme, dimensions, couleurs).
Des documents de spécification sont ensuite élaborés à partir du cahier des charges, selon différents formats et différents métiers : document de spécification matérielle, document de spécification logicielle, document de spécification matérielle. Ils sont généralement très précis, établis au début du projet, par un bureau d'études et suivent le projet durant toute sa vie. Ils permettent, avec beaucoup de précision, de bien cadrer les développements techniques à faire et d'établir un référentiel technique sur lequel le porteur de projet et les développeurs sont d'accord.
 

NOUS POUVONS VOUS AIDER :
Les documents de spécification sont des points d'entrée très importants pour le démarrage d'une étude technique. Afin d'éviter des déconvenues, il est important de se faire aider par des experts dans leurs domaines.
 
3 - Etude technique / Prototypage
Une fois la phase de spécification terminée, la phase d'étude technique démarre. Elle consiste à élaborer des simulations, des plans techniques, des schémas électroniques, des modélisations 3D, des tests d'évaluation techniques (maquettage, cartes d'évaluation). L'ensemble des fichiers et dossiers générés permet de constituer des dossiers techniques permettant la fabrication de prototypes industriels représentatifs au mieux du produit final.
L'étude technique demande généralement la présence de 3 métiers différents : étude électronique/conception CAO électronique, étude CAO mécanique, étude logicielle/développement du logiciel embarqué (souvent appelé 'firmware'). Le développement logiciel est aussi très important car cela permet de donner une âme au produit, conditionne sa manière de fonctionner, ses performances, son utilisation.
 

NOUS POUVONS VOUS AIDER :
Etant donné la complexité des travaux à mettre en oeuvre, le mieux, pour le porteur de projet, est de déléguer cette tâche à un interlocuteur unique expérimenté capable de piloter les différentes personnes impliquées dans le projet, tout en garantissant une cohérence technique globale.
 
4 - Phase de test et de mise au point
Il s'agit d'une phase cruciale et souvent très attendue dans un projet car elle correspond au moment où s'effectuent les différentes intégrations (électriques, mécaniques, logicielles), les tests fonctionnels et les mesures de performance autour d'un ou plusieurs premiers prototypes.
Cette phase est souvent délicate et plus longue que prévue. Elle demande souvent aux ingénieurs, beaucoup d'énergie et de tenacité pour résoudre des problèmes parfois inattendus ou pour trouver des solutions de réglage parfois difficiles.
Pour le client, le prototype est la première réalisation concrête de ce qui était au départ une simple idée. Il représente aussi le point de départ de nouveaux investissements mais permet aussi, par exemple, d'approcher plus facilement des investisseurs ou des 'business angels' pour financer la suite du projet.
 

NOUS POUVONS VOUS AIDER :
La mise au point d'un prototype est souvent délicate, demande généralement des ingénieurs expérimentés et du matériel de laboratoire coûteux. Il n'est pas judicieux d'essayer de prototyper seul, sans expérience ni matériel adapté.
 
5 - Certification produit en vue de sa commercialisation
Suivant le type de produit développé et les pays dans lesquels il est prévu de le commercialiser, le produit est soumis à des normes d'acceptation plus ou moins nombreuses ou sévères. Afin de vérifier qu'un produit est bien aux normes, il doit passer un certain nombre de mesures et de tests d'investigations, dans un laboratoire dédié de certification.
Lors des tests qui ne passent pas toujours avec succès du premier coup, il est souvent nécessaire d'ajouter des adaptations matérielles ou logicielles pour rendre conforme le produit.
Ces modifications ou mises à jour nécessitent l'intervention des personnes ayant participé à la conception du produit (évolution du logiciel embarqué, modification des certains composants d'une carte électronique ou modification mécanique à apporter sur un boîtier).
 

NOUS POUVONS VOUS AIDER :
Les coûts de certification en laboratoire sont élevés. Pour atteindre l'objectif de certification au plus vite et minimiser le coût global, il faut être entouré de personnes expérimentées, capables d'apporter du conseil lors des essais.
 
6 - Industrialisation / Fabrication en série d'un produit (certifié)
La fabrication en série d'un produit se prépare : il est nécessaire d'y songer dès le démarrage du projet et tout au long de la conception des dossiers de fabrication.
Fabriquer un produit électronique demande la mise en place d'outillages industriels (circuits imprimés, câblage automatique des cartes électroniques, fabrication de moules pour un boîtier plastique) et de test en usine (planches à clous, banc de test fonctionnel, logiciel de 'built-in-test').
Attention : le banc de test est parfois plus compliqué et plus coûteux que le produit à tester. La prévision des quantités à fabriquer peut aussi pousser vers des solutions industrielles différentes selon qu'il s'agit de fabriquer en très grands volumes (>100.000 pièces) ou en petits volumes (<1.000 pièces). Les coûts de fabrication dépendront en grande partie de la stratégie industrielle choisie et mise en place.
 

NOUS POUVONS VOUS AIDER :
La tenue de l'objectif du coût série d'un produit est importante et dépend de plusieurs facteurs dont la façon de concevoir le produit, les quantités à fabriquer et le lieu de fabrication. Un suivi de production régulier est aussi nécessaire en usine.

 
  Annuaire web   Annuaire gratuit   Annuaire gratuit   Référencement gratuit EmpreintesDuWeb     Fidelipass   Industrialisation électronique   annuaire top liens   Annuaire Annubel - Electronique   Annuaire de sites Net-liens   Référencez vous   Top Web   Yakeo   Liens référencement   Référencement gratuit   Moteurama